Mini Transat 2021

Vincent MORA licencié dans notre club est à la recherche de sponsors pour financer sa participation à la Mini Transat 2021.



Bonjour à tous !
Prologue
En janvier 2020 rencontre avec Manu Poki pogo 2 n°504 ! 1ère prise en main le 7/01 à Lorient, puis convoyage direction le Pôle mini 6.50 de La Rochelle en 3 étapes dans une météo peu clémente avec 3 équipiers de prestige : Charlotte Mora (une des plus jeunes skippeuses de la VCNP !), Pauline Binet et Quentin Vlamynck.
Chapitre 1 : Découverte des entraînements mini
Rencontre avec les copains du pôle, formations en tous genres : météo, matelotage, … et des sorties animées en février avec Julien Pulvé : notre coach.
Entraînement type : 9h sur l’eau, enchaînement de manœuvres jusqu’à 16h et dans la foulée départ pour un offshore jusqu’à l’île d’Yeu. Dimanche fin d’après-midi, retour au ponton, 2h de debrief. Retour maison 22h : EPUISES. Et ainsi de suite jusqu’au confinement.
Chapitre 2 : Confinement
Plus de rdv sur l’eau. Entraînements dans le salon : mises en situations réelles, préparation des routages pour les courses annulées. On a eu le loisir de s’adonner au matelotage. Rdv hebdomadaire en visio avec Christian Dumard. Sans oublier la préparation physique : dans la chambre sur un vélo et 1km de rayon autour de la maison avec des baskets !
Chapitre 3 : C’est repartit !!!
Préparation de la carène à port Médoc par Strato Compo de Jean-Christophe Lair.
1ère sortie en solo pour Vincent : découverte d’un départ au tas dans les passes avec 90m2 de spi : ½h pour remettre le bateau face à la piste et arrivée pénard le soir au Verdon.
Chapitre 4 : 1ères courses
Fin Juillet : Olona Cup :
• Catégorie mini
• 5 bateaux
• Skipper : Pauline et son équipier majeur : Vincent
• 2 jours de préparation : Vincent à la fiabilisation et à l’optimisation du bateau et Pauline au routage et à la météo
• Départ : … On joue la partition !
• Départ le soir dans la molle et on se cale le long de la dorsale avec 3 bateaux, le reste de la flotte : une partie au large, l’autre à la côte.
• Fin de nuit : SURPRISE : nous sommes en tête de flotte !!!!!!!!!!! 1ère bouteille de champagne à bord de Manu Poki
• On arrive à gérer notre avance sur le reste de la course
• 23h le lendemain : on découvre, HEUREUX : que nous sommes 1ers de notre groupe !
• 1ère course = 1ère victoire
• Et en prime : les félicitations de Benjamin Dutreux contre qui nous avons bataillé toute la nuit !
Chapitre 4 : Nav’ d’été
Quelques sorties dont une dans 45 nds pour aller saluer Amaury Fourcadet à St Martin de Ré.
Chapitre 5 : Calvados Cup
1ère course officielle de la classe mini
Mois d’octobre dans la Manche : ça décoiffe
Départ décalé de plusieurs jours à cause des conditions météo dantesques !
On conseille la sortie du port de Deauville dans 40 nds à la voile et surtout l’arrivée au port du Havre dans 35 nds au portant + 2,50m de houle…
Entre temps, un départ catastrophique pour nous dans 35 nds avec 40 dans les rafales – derniers de flotte - 6h de près – en mode masque et tuba. 2h de reaching en pleine nuit entre Ouistreham et Le Havre dans 30 nds – les conditions idéales pour le mini qui fend la mer : QUELLE SENSATION! Puis remontée au prés vers le Cotentin sur une mer qui s’assagit avec 15 nds d’air. La préparation météo et le coaching de Julien Pulvé ont payé : on va chercher la bascule - grosse remontada toute la nuit – aux îles Marcouf à 10h du matin nous sommes seconds ! 2ème bouteille de champagne à bord de Manu Poki !! 6h de spi VMG direction Le Havre, bateau à plat, 12 nds, soleil : mi octobre en Normandie on adore !
Et là tout bascule : le vent rentre (les fichiers météo annonçaient 40 nds de nouveau pour la deuxième nuit…), le hale-bas pète, nous ressentons le manque de sommeil (1h/équipier en 24h… dans ces conditions c’est léger !), le spi s’enroule sur l’étai, la houle monte, 1h pour déménager 80m2 de torchon au milieu des ENORMES cargos, on apprend que l’écluse de Deauville ferme jusqu’au lendemain. Gloups. Là, on se dit qu’on est à la limite de l’exercice : avec un bateau blessé, Pauline qui découvre la course au large et l’idée d’une deuxième nuit dans ces conditions extrêmes aura raison de nous : nous prenons la sage décision d’aller se mettre au chaud au Havre.
Abandon - comme 80% de la flotte. Seuls 3 bateaux seront classés à l’arrivée.
Débrief entre coureurs : une vraie course d’automne dans la Manche : BELLE : parcours et décors variés, et VIOLENTE de par les changements de mer (mer plate à très formée), les conditions météo (vent variant de 15 à 40 nœuds) : on est passés de 3 ris GV/2 ris Solent à GV haute/spi max.
Chapitre 6 : 2ème confinement
Plus calme mais studieux. Manu Poki est au Havre.
Les premiers sponsors arrivent : l’Atelier des Toiles de St Vivien de Médoc nous rejoint dans le projet en finançant les voiles, signées VB (Voilerie du Bassin).
Strato Compo nous soutient dans la logistique et Mathieu Perez, toujours d’accord pour nous donner l’accès à son précieux plancher !
En termes de communication : B’Imagine d’Augustin Binet (le frère de Pauline) est toujours prêt à être sur le pont pour la productions d’images et vidéos.
Ils nous soutiennent aussi : La Galantaise de Croisière et FP Hydraulique.
Chapitre 7 : 2021 demandez le programme des courses mini
• Avril : Plastimo Lorient : course en double
• Mai : Pornichet Select : 1ère course en solo de Vincent
• Juillet : CLOU DU SPECTACLE : Mini Gascogna 600 milles en double au départ de Port Médoc

Manu Poki 504 – Pauline Binet & Vincent Mora
On compte sur vous !
#PoussezVousDeDevant sur facebook et instagram https://www.facebook.com/poussezvousdedevant504

Pauline BINET


Vincent MORA